ABRIL ET L’ENVIRONNEMENT


Fidèle à son engagement en faveur de l’environnement et à sa démarche d’amélioration continue, Aceites Abril a mis en place différents outils destinés à garantir l’offre de produits de première qualité. Leur objectif est de minimiser la pollution et de promouvoir le recyclage, la réutilisation et la valorisation des résidus générés.

La gestion des résidus non dangereux (papier, verre, plastique, ferraille, consommables informatiques, bois, fûts en métal, boues d’épuration, huile comestible usagée, pâtes savonneuses, acides gras, etc.) sera toujours réalisée conformément aux priorités de gestion fixées par la Loi 10/1998 sur les résidus et aux technologies existantes et économiquement viables : réutilisation, recyclage, valorisation, élimination

Le cas échéant, il sera demandé aux fournisseurs autorisés de recueillir les différents résidus non dangereux en vérifiant que cette collecte est correctement effectuée et que les résidus sont correctement stockés pendant leur présence au sein de l'entreprise.

La gestion des produits dangereux (huile usagée, contenants pollués, batteries en plomb, solvants, aérosols, etc.) sera réalisée en suivant les instructions de l’IT.M-04-02. Chaque opérateur procèdera au retrait et au conditionnement des résidus dangereux générés sur son poste de travail. Ils seront ensuite identifiés selon les directives du R.D. 833/1988 (modifié par le R.D.952/97) et seront stockés (jamais pour une période dépassant 6 mois) dans le dépôt de stockage de résidus situé dans la zone extérieure de l’usine de production, jusqu’à ce que le gestionnaire autorisé les en retire.